Clôture végétale : que planter ?

Vous voulez profiter pleinement de votre jardin en toute discrétion ? Pensez à clôturer votre jardin avec des haies. La haie végétale consiste à planter linéairement des arbres ou des arbustes le long de son jardin. C’est une solution naturelle et très pratique pour vous protégeriez des regards indiscrets. Elle va bien avec votre belle pelouse, potagère ou votre jardin fleuri. Mais pour réaliser une jolie haie de jardin, il faut bien sélectionner les essences d’arbustes. Selon la fonction souhaitée, certaines espèces seront plus adaptées. Voici quelques exemples des haies de jardin pour faciliter votre choix.

Une haie régulière

La haie régulière à la particularité d’être bien taillée et bien verte. Généralement, elle peut atteindre un mètre cinquante de hauteur. Dans ce cas, il peut servir de clôture pour éviter les regards indiscrets des voisins. Les troènes, l’aubépine, le cyprès sont à privilégier pour ce genre de clôture. Elles sont plus robustes et capables de supporter des taillages réguliers. À noter que pour avoir une haie bien dense et bien verte, il faut procéder à des taillages trois fois dans l’année : le mois de mai, juillet et fin septembre. Ce type de haie est aussi possible en petite taille. Généralement placé en bordure de massifs, il s’agit des buis et millepertuis, très pratique pour délimiter les allées. Bref, si vous souhaitez avoir une haie régulière, préférez les arbustes à feuillage résistible aux intempéries afin de garantir une intimité pendant toutes les saisons.

Une haie libre

À la différence de sa cousine régulière, la haie libre est moins exigeante sur la forme géométrie. Toutefois, vous devez travailler sur l’épaisseur. Par son caractère champêtre, elle est plus adaptée aux jardiniers amateurs. La haie libre est composée de différentes espèces de plantes caduques ou persistantes. Parmi eux, on peut citer des plantes : les lauriers, les photinias ou les troènes. Pour une haie plus occultante, jouer sur l’espace. Toutefois, il n’est pas question goût. Il y a des règles à respecter soit 50 cm d’espacement entre chaque plant. Là encore, vous devez faire plus attention sur le choix des arbustes. Utiliser des plantes bien adaptées au climat de votre région.

Une haie défensive

Le principe est toujours le même, préserver son intimité. Aussi, il n’est pas rare que le chien du voisin vienne chier sur votre belle pelouse. Afin d’éviter cela, utiliser des végétaux piquants ou coupants. Certains végétaux sont d’origines défensives grâce à leurs épines comme classiques berbéris, pyracanthas, rosiers, l’osmanthe, l’herbe de la Pampa, le mahonia, etc. Pour qu’elle soit la plus agréable à voir, jumeler les arbustes défensifs et non défensifs. Les deux types formeront une haie défensive, impénétrable (plus profonde et plus dense), mais naturellement harmonieuse, digne d’une vraie clôture végétale.

Selon quels critères choisir votre portail ?
Bois, pvc, métal, fer, alu : quel matériau choisir pour une clôture jardin ?