Comment isoler une porte d’entrée du froid : les astuces qui fonctionnent

Il commence à faire frisquet ? C’est le signe que l’hiver va bientôt arriver. Il est temps de se préparer pour ne pas avoir de mauvaises surprises. Chauffage, isolation, toiture, murs, ouvertures …, tout doit être vérifié et renforcé en cas de besoin. Le froid pourrait entrer à travers tous les ponts thermiques, notamment les portes qui s’ouvrent plus fréquemment. Mais comment isoler une porte d’entrée du froid d’une manière efficace ? Voici quelques astuces.

Vérifiez l’étanchéité des portes

Les ouvertures, notamment les portes et les fenêtres sont responsables de plus de 20 % des déperditions thermiques dans une habitation. D’où l’importance de les calfeutrer en posant des joints. Ceux-ci permettent de combler les espaces vides autour des portes empêchant le froid de s’infiltrer. Pour ce faire, vous pouvez utiliser 5 sortes de joints en fonction de la taille de l’espace à combler et de votre budget : le bourrelet en mousse qui se place entre l’encadrement et votre porte destiné à combler un espace de 2 mm, le joint adhésif en mousse de polyuréthane pour un espace allant de 1 à 5 mm, le joint adhésif en V qui se place dans les angles de la porte, le joint métallique qui est le plus durable et le plus coûteux destiné aux espaces à combler entre 1 à 6 mm et finalement le joint en silicone pour une taille à combler supérieure à 5 mm. Ceci étant, avant de les poser, il est primordial de bien préparer la porte et de bien nettoyer les parties à combler pour avoir une plus grande adhérence des joints.

Protégez les bas des portes

Très souvent, les déperditions sont rencontrées au niveau de l’espace entre le sol et la porte d’entrée. Pour combler cet espace, trois solutions s’offrent à vous. Le boudin de porte qui est le plus simple à poser mais qui est tout aussi efficace : il s’agit de placer contre la porte un tube en tissu comblé de mousse pour faire effet de barrage. N’étant pas un élément fixe, assurez-vous de le mettre à la bonne place après chaque ouverture. Ensuite il y a le pas de porte brosse qui est une baguette composée de brosse sur toute la longueur. À placer entre la porte et le sol, elle peut être vissée ou adhésive. Enfin, vous pouvez opter pour le bourrelet de porte constitué de deux boudins placés de part et d’autre du portail et reliés entre eux.

Optez pour un rideau isolant

Mettre un rideau thermique devant votre porte d’entrée pourrait vous aider à faire baisser votre facture d’énergie à la fin du mois. Un rideau lourd classique fera déjà office de barrage contre le froid mais pour avoir plus de résultat, un modèle isolant est fortement conseillé car en plus d’empêcher le froid d’entrer, il empêche également la chaleur intérieure de sortir. Fait de matières différentes (PET, PVC, molleton ou en laine), il se décline actuellement sous différentes couleurs pour mieux s’adapter à votre décoration intérieure. Attention cependant à le choisir à la bonne dimension pour un maximum d’effet.

La domotique : pour une maison qui s’ouvre et se ferme automatiquement
Volet roulant solaire : ses avantages et inconvénients