Comment choisir sa porte d’entrée ?

porte d'entrée

La porte d’entrée est un élément clé de la maison car elle donne la première impression aux visiteurs. Elle doit donc être esthétique, isolante et sécurisée. Accès principal de la demeure, elle doit être choisie avec soin en fonction des goûts et des spécificités de l’habitation et de son environnement. Voici donc différents conseils pour vous y aider…

Le choix du matériau et du vitrage

Pour créer une ambiance chaleureuse et authentique, le bois est le matériau idéal. Entièrement recyclable et noble, il est durable, résistant et toujours à la mode. Il a l’avantage également de se repeindre et permet donc de changer facilement l’aspect de la porte.

Pour combiner finesse, élégance et robustesse, choisissez l’aluminium. Sachez que pour pallier aux importantes propriétés conductrices de ce matériau noble, les portes d’entrée sur mesure sont systématiquement munies d’une rupture de pont thermique. L’aluminium présente aussi l’atout de se décliner dans diverses finitions et couleurs. Il accepte même la bicoloration avec un coloris intérieur différent de celui de l’extérieur.

Vous ferez le choix du PVC si vous souhaitez avoir une bonne isolation et très peu d’entretien. De plus, une porte en PVC est très personnalisable. Par contre, ce n’est pas le matériau le plus durable ni le plus sécuritaire, car le PVC déteste les différences de températures et a tendance à se dilater.

Il faut savoir qu’il existe aussi la porte d’entrée mixte qui est une porte d’entrée PVC Alu ou Bois Aluminium. Ce modèle a l’avantage de combiner les atouts des deux matériaux : comme l’esthétisme et la chaleur du bois à l’intérieur et un extérieur sans entretien. La porte d’entrée mixte présente évidemment un surcoût à l’achat mais celui-ci est très vite compensé par un confort et une efficacité à l’usage.

Concernant le vitrage, il va définir le niveau de clarté du logement. La porte pleine ne comprend aucun vitrage et crée donc une entrée sombre. Mais elle apporte un fort sentiment de sécurité et protège très bien de l’extérieur. La porte semi-vitrée est un excellent compromis entre la sécurité et l’apport en luminosité. La porte vitrée, quant à elle, oblige à choisir un verre de sécurité anti-effraction. Elle offre un maximum de clarté à l’intérieur du logement. Elle est proposée dans une dizaine de vitrages différents qui allient intimité, esthétique et niveaux de luminosité pour satisfaire tous les goûts.

Pour conclure sur ce point, la porte en aluminium semi-vitrée est fortement recommandée car elle apporte la lumière nécessaire tout en assurant la sécurité, l’isolation et la durabilité.

Le choix de l’isolation

A propos de l’isolation acoustique, elle est à prendre en compte surtout si vous optez pour une finition vitrée ou semi-vitrée. Dans ce cas, un double vitrage est recommandé pour assurer une isolation thermique et phonique. Une solution d’isolation phonique renforcée peut être proposée si le logement est soumis à un environnement bruyant. Notez bien que plus un vitrage est épais, plus les performances phoniques augmentent mais bien souvent au détriment des performances thermiques.

Concernant l’isolation thermique, elle va dépendre du matériau choisi pour la porte d’entrée. Sa performance thermique est alors définie par le coefficient Ud. Plus il est faible, plus l’isolation est meilleure. Ainsi lors d’une rénovation de porte d’entrée d’un Ud de 1.6, ou de son remplacement, par une porte de 1.1 W/m², les déperditions énergétiques seront réduites de 30 %.

A propos de la résistance des portes d’entrée PVC Alu ou en tout autre matériau à l’eau, à l’air et au vent, elle est désignée par le coefficient AEV. Plus sa valeur est élevée, plus l’étanchéité est meilleure. Il faut à cet égard s’assurer de la présence d’un joint d’étanchéité entre l’ouvrant et le dormant de la porte, ainsi que d’un seuil en aluminium chargé d’assurer la parfaite étanchéité de la fermeture.

Le choix de la sécurité

Sachant qu’on recense 400 000 cambriolages en France chaque année, le choix d’un bon système de sécurité pour sa porte d’entrée mixte ou en un seul matériau s’impose. Celui-ci va concerner la crémone et la serrure (à 3 points, à 5 points, à crochet, etc.), le barillet (standard, à carte…) et les accessoires (renfort anti-dégondage, paumelles renforcées, charnières tri-dimensionnelles, etc.). Il existe alors quatre types de serrures :

  • La serrure manuelle qui requiert la fermeture de l’ensemble des points à l’aide d’une clé, ce qui va comprimer le joint et permettre d’assurer la sécurité ;
  • La serrure automatique dont les points de fermeture se verrouillent automatiquement, ce qui comprime les joints dès qu’on a claqué la porte. Cette solution assure une bonne performance thermique sans avoir à actionner de clé ;
  • La serrure à relevage qui consiste au relevage de la poignée, ce qui fait tourner la clé et verrouille alors les différents points de la crémone ;
  • La serrure multipoints, quant à elle, répartit les différents points de fermeture (ils sont au moins trois) sur l’ensemble de la porte. C’est la serrure la plus rencontrée de nos jours.

Concernant les accessoires de sécurité, on trouve l’œilleton qui permet de voir les visiteurs depuis l’intérieur, les renforts anti-dégondage pour rendre la porte d’entrée sur mesure inviolable, et l’entrebâilleur (chaînette de sécurité) pour ouvrir la porte partiellement en toute sécurité.

Par ailleurs, pensez à vérifier que votre porte d entrée PVC alu ou en tout autre matériau est certifiée NF et CE.

Pourquoi installer une pergola ?
Acheter un moteur de remplacement pour fenêtre ou volet roulant